Gouvernance

La gouvernance de l’Alliance ODENA s’articule autour de quatre instances complémentaires : l’Assemblée générale ; le Conseil d’orientation ; le Comité éthique ; le Comité exécutif. Des équipes sectorielles sont aussi formées au besoin selon les thèmes de recherche développés. Les partenaires de l’Alliance ODENA se sont dotés de valeurs éthiques communes : 1) le respect ; 2) l’équité ; 3) le partage ; 4) l’engagement ; 5) la confiance. La structure et les dispositifs de gouvernance reflètent ces valeurs.

L’Assemblée générale a un rôle consultatif. Elle se prononce sur la programmation de recherche, les plans de formation, de diffusion, de communication, de mobilisation et d’évaluation, et fixe les priorités annuelles. L’Assemblée est également consultée sur le contenu de la Charte ODENA, du rapport annuel des activités et des états financiers. L’Assemblée est responsable de la nomination des personnes au sein du Conseil d’orientation.

Le Conseil d’orientation a un rôle décisionnel. Il détermine, après consultation avec les chercheurs et partenaires autochtones réunis en Assemblée générale, les orientations scientifiques et voit à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi de la programmation de recherche et des plans de formation, de mobilisation, de diffusion, de communication et d’évaluation. Il adopte les échéanciers de l’Alliance ODENA dans son ensemble, définit et adopte les engagements des institutions partenaires et confie des tâches d’opérationnalisation des projets à l’équipe de coordination. Il décide également de l’attribution des fonds nécessaires aux différentes activités et offre aux chercheurs et partenaires autochtones un soutien en ressources humaines et en logistique. Il administre les budgets et s’assure de leur transfert vers les chercheurs, les universités partenaires et les partenaires autochtones le cas échéant. Enfin, il est consulté et informé du déroulement des comités en charge de la mise en œuvre des différents projets (comité exécutif, comité éthique et coconstruction des connaissances, comités thématiques). Le Conseil d’orientation jour également un rôle majeur au regard du volet des activités de formation et de la mobilisation des connaissances.

Le Comité éthique a un rôle décisionnel. Il chargé d’examiner les propositions de recherche déposées par les chercheurs conjointement avec les partenaires autochtones et de s’assurer de leur conformité avec la Charte et les principes éthiques de l’Alliance ODENA. Il s’assure également que les chercheurs ont obtenu de leurs universités respectives le certificat d’éthique qui permet le début des travaux de recherche. Il formule des recommandations sur le plan éthique si un problème ou une difficulté se présente. Le Comité est également l’instance principale de règlement des différends et des conflits ; ce comité a donc aussi un rôle de médiation. 

Le Comité exécutif a un rôle opérationnel. Il s’assure que les décisions du Conseil d’orientation sont bien appliquées, que les demandes et attentes de l’Assemblée générale ont été prises en considération et que le suivi des différents dossiers quotidiens est assuré. Il assure le suivi financier et administratif de l’Alliance, selon les exigences du CRSH et selon les décisions prises par le Conseil d’orientation et entérinées par l’Assemblée générale. Il a aussi la responsabilité de la liaison, de la communication, de l’évaluation continue et de la circulation de l’information auprès de tous les participants.

Les équipes sectorielles sont formées dans le cadre de la mise en œuvre de la programmation scientifique. Ces équipes s’assurent de la réalisation de l’étude longitudinale, des études de sites de même que des études de cas thématiques ou stratégiques lorsqu’elles ont été approuvées par le Comité éthique.